Promener mon chien, ou moment de bonheur partagé

"Le bonheur est la seule chose qui se double si on le partage. »Albert Schweitzer

depart promenade

Laissez-moi vous décrire une de nos promenades.

Aujourd’hui, nous sommes samedi. C’est encore le début du printemps. Depuis quelques jours, les températures ont un peu chuté. Et surtout, depuis que je suis levée, il pleut.

Plusieurs fois dans la matinée, j’ai regardé les prévisions météo pour avoir le moment idéal pour sortir. Vers midi j’ai arrêté de regarder. Et vers 14h, j’en avais assez d’attendre, Ilio aussi, alors nous nous sommes équipés pour la pluie; lui, avec son (beau) manteau, et moi avec mon gros blouson et mes bottes de pluie.

Nous profitons d’une accalmie, le temps est sec, le ciel est gris, et nous voilà partis !

bottes-de-pluie
vieux-lavoir

Et comme à chaque sortie, ce sentiment d’apaisement est arrivé. 

Je ne sais pas trop pourquoi. Est-ce le fait de voir courir mon “petit” Ilio?

De le voir trotter, s’arrêter de-ci de-là pour sentir, gratter partir comme un petit fou sur 5 mètres et faire machine arrière pour sentir encore un autre”truc”?…

C’est certain.

Et c’est aussi un moment de re-connexion.

Je regarde les arbres, le ciel, la terre. Je vois, j’entends les oiseaux. J’observe le vent brosser les jeunes pousses dans les champs.

C’est un tout. Et à ce moment-là, je ne promène pas mon chien, non, je partage un moment de bonheur avec lui.

Chacun dans sa bulle mais en connexion. Il me surveille, moi aussi (lui… et les alentours !).

C’est bien plus que simplement le promener. C’est un vrai moment partagé.

Cette attention me permet de connaitre ses réactions. D’anticiper, autant que possible. Le lévrier est un chien d’exploration, je l’ai toujours en tête. 

levrier-qui-court
chien-qui-court
chien-joyeux

Sur le retour, la magie a opéré. 

Si j’étais soucieuse avant, hop ! Le problème est devenu plus petit. 

Si je cherche une solution pour Ilio Pod and Co, je reviens souvent avec une idée.

Aujourd’hui, nous étions tous les deux. Ilio était plutôt calme : aucun stimuli n’a attiré son attention. Je lui ai peu parlé pour le laisser profiter de son exploration. Il ne s’est pas éloigné. Lorsque je me baissais pour faire des photos, il assimilait cela à un rappel. C’est ok. 

chien-qui-sent
lévrier-qui-sent
violettes
impermeable-pour-chien
terrier
levrier-en-observation
nid-dans-tronc-darbre
escargot
impermeable-pour-levrier

Mais je garde toujours en tête que les choses peuvent être tout autre. 

C’est important.

Il m’arrive de refaire des séances de travail en longe afin de travailler à nouveau le rappel, ou lorsque je ne suis pas sure du lieu.

Lundi, nous rencontrons une éducatrice canin car j’ai des questions liées à l’évolution d’Ilio et j’aimerais que nous allions un peu plus loin dans nos interactions.

Avez-vous déjà fait appel à un.e éducateur/éducatrice ou comportementaliste canin ?

impermeable-pour-chien
newsletter-ilio-pod-and-co

Restez avec nous !

Inscrivez-vous pour recevoir nos avantages (avant-première, remises, jeux), notre newsletter (1 fois par mois max), et un petit cadeau rien que pour vous !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Cette publication a un commentaire

  1. Susanne Konietzka

    C’est tout-à-fait ça, se promener avec son chien ! Une bonne déscription, de très belles photos ! Et grâce à ce manteau, nos lévriers adorent également gambader sous la pluie !

Laisser un commentaire